J'aurais dû apporter des fleurs

La Bleue

Alma Brami

J'aurais dû apporter des fleurs

epub : 9782715233836

Roman
21/08/2014
- ISBN : 9782715233829
- 140x205 cm
- 15,80 €

» Zoom    

Présentation

     « N’apporte rien Gérault, on a tout ! » Toujours cette générosité qui écrase. Ben tiens, c’est vrai, qu’est-ce que je pourrais bien leur apporter, moi, dans leur foyer parfait ! Une pauvre bouteille de pinard ? Qui sera bu le nez bouché avant d’entamer les grands crus de leur cave à vin personnelle. Des fleurs ? Qui se retrouveront dans l’évier, humiliées par tous les bouquets qui, eux, auront eu le privilège de trôner dans des vases. Mieux vaut des mains vides et l’honneur sauf, qu’un « oh, mais fallait pas » qui accable. Fallait pas, vraiment pas, tu nous déranges avec ton cadeau minable, remporte-le.
     Je ne viendrai avec rien. Rien et mon manteau et malgré tout, peut-être qu’ils auront droit à mon sourire, peut-être, si je suis grand seigneur.

     Gérault tente d’offrir une image idéale de lui-même, mais quand on est seul, au chômage à cinquante ans, ce n’est pas chose facile. Homme empêché, il s’interdit de dire ce qu’il pense et retient en lui sa colère, sa violence. Sa voix intérieure prendra-t-elle peu à peu le dessus ?

     Ironique et tendre, Alma Brami révèle un personnage lucide, terriblement humain, reflet des travers de notre société tout entière.

     Avec J’aurais dû apporter des fleurs, son sixième roman, Alma Brami confirme son talent d’écrivain.

Vidéo(s)



Agenda

31 août 2014

La forêt des livres

Alma Brami participe à la XIXe édition de La Forêt des livres.
A cette occasion, elle recevra le prix "Talent".
Renseignements

13 septembre 2014

Le Livre sur la Place, Nancy

13-14 septembre : Alma Brami sera présente au Livre sur la Place, à Nancy. Elle signera ses livres sur le stand de la librairie Le hall du livre.

23 septembre 2014

Librairie Gallimard, boulevard Raspail, Paris 7e

19 heures : lecture, rencontre et dédicaces.
Librairie Gallimard : 15, boulevard Raspail 75007 Paris
01 45 48 24 84

18 octobre 2014

Foire du livre de Saint Etienne

Alma Brami signera ses livres pendant la Foire du livre de Saint Etienne.

08 novembre 2014

Foire de Brive

8-9 novembre : Alma Brami participera à la Foire du livre de Brive.
8 novembre à 17h30
: Rencontre avec Alma Brami, François Roux et Claude Halmos. Animée par Karine Papillaud. (Forum des lecteurs)

15 novembre 2014

Lib. Folies d'encre, Les Lilas

16 h  à 18 heures : Alma Brami dédicacera ses livres.
Librairie Folies d'encre : 3, rue du Garde Chasse - 93260 Les Lilas. (Mairie des Lilas)
01 43 63 20 20

Revue de presse

Le Parisien
"On ne sourit pas beaucoup dans une rentrée littéraire. raison de plus pour s'enchanter de ce roman délicieusement acidulé, joli fragment de comédie humaine."
Pierre Vavasseur

Livres-hebdo
"Alma Brami dont c'est le sixième roman, a composé une microcomédie humaine aussi cruelle que réjouissante, jamais méchante ni outrée. On rit, on se régale, on plaint son héros, un peu mais pas trop. Et l'on est content de l'espèce d'happy end imaginé par le jeune et talentueuse romancière."
Jean-Claude Perrier

Europe 1/ La sortie du jour
"Un livre que l'on savoure comme un bonbon acidulé."
Diane Shenouda
Réécouter l'émission


L'Express Styles
"Il est là le charme de ce sixième roman d'Alma Brami: décrire avec autant d'âpreté que d'empathie le destin d'un looser d'aujourd'hui, sans pour autant épargner les sois-disant vainqueurs de notre époque."
Marianne Payot

Télé 7 jours
"La plume acide, parfois tendre d'Alma Brami distille avec une grande finesse d'observation une ironie vacharde, qui n'épargne personne et nous fait beaucoup rire. Réjouissant!"
France Cavalié

Elle
"Alma Brami se glisse dans la peau d'un quinquagénaire célibataire et chômeur, bien obligé d'accepter l'aide d'un exaspérant couple d'amis atrocement parfaits. C'est finement observé, ironique, mais plein d'empathie, très réussi."
Alix Girod de l'Ain (alias docteur AGA)

Femme actuelle
"A 30 ans à peine, Alma Brami manie une plume aussi lucide que talentueuse."
Daniel Laufer

TF1/ Au Field de la nuit
"Ce n'est pas un roman à thèse, mais il y a une critique extrèmement fine des oukases de la société d'aujourd'hui. Gérault, le personnage principal, est un homme qui est mal dans sa peau parce qu'il ne peut rentrer dans la danse de la tyrannie des apparences. Une grande maîtrise d'écriture, une belle parabole, un vrai coup de coeur."
Michel Field
Revoir l'émission (min 44')

Muze
"Avec J'aurais dû apporter des fleurs, Alma Brami dresse le portrait d'un homme terriblement attachant, malmené par sa propre violence et pourtant plein d'espoir d'une autre vie. De son écriture fleurie et imaginative, avec la répartie de son personnage, ainsi que ses remarques acerbes et souvent bien senties sur la société et les êtres humains, la jeune romancière signe un roman drôle et touchant. Ce livre se déguste comme une gourmandise."
Anne-Laure Bovéron
Lire l'article en intégralité

Le Figaro Littéraire
"Pour son sixième roman la jeune romancière Alma Brami égrenne la complainte d'un anti-héros. Laissant volontairement de côté le mode geignard, elle adopte un style qui fuse et mitraille. C'est avec un ton hargneux et mordant qu'elle remporte l'adhésion; elle parvient miraculeusement à rendre son personnage attachant dans sa quête maladroite du bonheur, sans niaiserie, ni fadeur."
Françoise Dargent

Air le Mag
"Alma Brami redonne la parole à son héros qui ne sait cruellement pas la prendre face à ceux qui le méprisent, le maltraitent ou l'aiment maladroitement. Une écriture fluide au service de sentiments complexes pour un beau moment de lecture."
Magalie Guilpain

Paris-Match
"Gérault aurait dû apporter des fleurs. mais il est venu les mains vides. Les hôtes, Jean-Yves et sa femme l'en avaient dispensé: N'apporte rien, on a tout. hein, chérie? Lui a 50 ans et un contrat de chômeur à durée indeterminé. Toute son aigreur marine joyeusement dans cette satire; ça sent fort, mais ça sent bon."
Philibert Humm

L'alsace
"Ce livre raconte l'incertaine condition de ces malchanceux qui ne se reconnaissent pas dans les rangs des gagnants, très justement rendue par une langue à tourner sept fois autour."

Télé 2 semaines
"Le truculent Gérault, qui entretient une relation complexe avec sa mère et des rapports platoniques avec Françoise, est l'axe d'une comédie humaine divinement acide. Alma Brami...ou le sourire mordant de la rentrée!"
Christophe Victor

france Inter/ Lire avec
"Un gros coup de coeur. Lisez ce livre!"
Brigitte Kernel
Réécouter l'émission

Le Soir
"Un livre aussi drôle que réussi!"
Pierre Maury

Du même auteur

Tant que tu es heureuse


Ils l'ont laissée là


Sans elle


C'est pour ton bien


Qui ne dit mot consent


 

Recherche :

Les titres par année de parution :

Prix

CHRISTOPHE HONORE sur la liste du prix MEDICIS et du prix DECEMBRE